Deleuze, une philosophie de l'evenement (Philosophies) by François Zourabichvili

By François Zourabichvili

Show description

Read Online or Download Deleuze, une philosophie de l'evenement (Philosophies) PDF

Similar other social sciences books

Readings in Classical Chinese Philosophy

Lengthy over due, this anthology collects in a single quantity new translations of a few of the principal works through significant early chinese language philosophers-Kongzi (Confucius), Mozi, Mengzi (Mencius), Laozi, Zhuangzi, Xunzi, and Han Feizi. The e-book deals a very good and balanced number of texts in readable translations that replicate the very most modern in fantastic scholarship.

Additional info for Deleuze, une philosophie de l'evenement (Philosophies)

Example text

Tant qu'on se contente du savoir et de l'ignorance, on reste stupide devant une frontière négative qui ne retient rien de la dynamique réelle de la pensée (captation de signes, et positivité du problème qui en découle). - qui entraine la pensée dans U11 mouvement de 60 / Deleuze. Une philospphle de l'éréfle1Mnt recherche. Il faut donc « faire passer l'un dans l'autre ». Peut-on croire que la dialectique y parvienne, elle qui s'efforce de rejoindre le mouvement concret par des mixtes, en combinant ce qu'on a et ce qu'on n'a pas, l'être et le néant, dans l'espoir que le négatif puisse fondre l'opposition en un mouvement (le devenir)?

Avoir une Idée ne signifie pas autre chose; et l'esprit faux, la bêtise elle-même, sc définit avant tout par ses perpétuelles confusions sur l'important-ttl'inimportant, l'ordinaire et le singulier (DR, 245). La philosophie ne consiste pas à savoir, et ce n'est pas la vérité qui inspire la philosophie, mais des catégories comme celle d'Intéressant, de Remarquable ou d'Important qui décident de la réussite ou de l'échec (QPh 7, 80). Que signifie porter l'épreuve du vrai et du faux dans les problèmes eux-mêmes?

Le point de départ de l'évaluation est au contraire dans la différence éprouvée entre des manières d'évaluer (points de vue, problèmes), si bien que la critique d6coule d'un acte positif premier. C'est dire que la question ne porte pas sur le bien-fondé ou non de la critique en général, mais sur son rôle ou sa place dans l'activité intellectuelle: est-elle cause ou conséquence, dans le devenir de la pensée? Ainsi la violence de cc qui force à penser se convertit en agressivité critique à l'égard d'une problématique encore présente mais déjà compromise.

Download PDF sample

Rated 4.40 of 5 – based on 37 votes